Gagnez en temps et en clarté grâce au recyclage de contenu

 

 

Créer sans cesse du nouveau contenu est chronophage. Pour gagner du temps, prenez l’habitude de recycler celui que vous avez déjà partagé avec votre audience. Loin d’être une solution de facilité, c’est l’assurance de mieux faire passer vos messages, tout en économisant votre temps et votre énergie. Je vous explique tout dans cet article.

 

Le recyclage de contenu, qu’est-ce que c’est ?

Une seconde vie pour vos publications

Blog, podcast, chaîne YouTube, réseaux sociaux… Quelles que soient les plateformes sur lesquelles vous communiquez, vous produisez énormément de contenu. C’est d’ailleurs grâce à cela que vous prouvez votre expertise et que vous attirez de nouveaux prospects qualifiés.

Pourtant, à la longue, trouver des sujets inédits est compliqué. Heureusement, grâce au recyclage de contenu, vous n’avez pas besoin d’en créer du nouveau en permanence. Vous allez reprendre d’anciennes publications pour les proposer à votre audience, sous une forme différente.

 

Une pratique de création à part entière

Le recyclage de contenu va bien au-delà d’un simple « copier-coller » ! Certes vous allez aborder un sujet que vous avez déjà traité. Mais vous allez le faire différemment, que ce soit dans le fond et/ou dans la forme.

Recycler ne signifie pas « bâcler » le travail ni succomber aux sirènes de la facilité. Vous ne devez donc pas culpabiliser à l’idée de réutiliser votre production. D’ailleurs, même les créateurs les plus influents ont recours à cette technique qui présente de multiples avantages.

 

Les vertus du recyclage de contenu

Gagner du temps

Le recyclage de vos contenus permet de préserver vos ressources les plus précieuses : votre temps et votre énergie. Finies les séances de brainstorming interminables ! En déclinant les contenus que vous avez déjà créés précédemment, vous allez gagner un temps appréciable.

Pour que ce système soit efficace, vous devez toutefois mettre en place un process afin de déterminer quels contenus recycler et de quelle manière. Cette étape vous demandera un peu de temps… avant de vous en faire gagner énormément, tant dans la phase de recherche que dans celle de création.

 

Toucher différents publics

Même si votre message s’adresse à une cible bien précise, toutes les personnes de cette cible ne consomment pas les contenus de la même façon. Certaines adorent lire des articles de blog, d’autres scrollent à longueur de journée sur les réseaux sociaux, d’autres encore ne jurent que par la vidéo. Sans parler des inconditionnelles du podcast. Décliner une même information sous différents formats est donc le meilleur moyen pour offrir à toute votre audience la possibilité de découvrir et de s’imprégner de votre message.

 

S’assurer que personne ne passe à côté de l’information

Votre audience ne guette pas fébrilement la moindre de vos publications. Il y a donc de fortes probabilités qu’elle en manque une (grande) partie. D’autant que les algorithmes des réseaux sociaux ne notifient pas l’ensemble de vos abonné·es des nouveaux messages que vous postez. En recyclant vos contenus, vous vous assurez donc de délivrer un maximum de valeur à vos followers. S’ils sont passés à côté d’une information une fois, ils pourront tout de même l’avoir grâce à cette séance de rattrapage !

Par ailleurs, même si quelqu’un a déjà vu votre message, rien ne dit qu’il ou elle s’en souvienne… Répéter a une fonction pédagogique (comme à l’école !). En marketing, « The rule of seven » (la loi de sept) dit qu’un acheteur potentiel doit entendre ou voir un message marketing au moins sept fois avant de passer à l’acte d’achat… Vous avez donc de la marge !

Enfin, n’oubliez pas que votre audience évolue. Pensez aux personnes qui commencent tout juste à vous suivre. Il y a peu de chance qu’elles remontent l’ensemble de votre fil d’actualité ! Vos anciens contenus recyclés apparaîtront à leurs yeux comme du contenu tout neuf.

 

Comment recycler son contenu ?

Différentes techniques

Pour recycler vos contenus vous pouvez :

  • partir d’un gros contenu et le diviser en plusieurs petits ;
  • faire une compilation de petits contenus pour en proposer un gros ;
  • changer de format en passant d’un média à un autre.

Dans tous les cas, pensez à mettre en place un tableau de suivi pour savoir où vous en êtes.

 

21 exemples concrets de recyclage de contenu

À partir d’un seul gros contenu, il est facile de proposer de multiples déclinaisons. Par exemple, vous pouvez transformer un Facebook live ou une vidéo YouTube :

  • en un podcast en ne gardant que la bande son ;
  • en un article de blog en retranscrivant le contenu à l’écrit ;
  • en pastilles vidéo pour les réseaux sociaux en isolant les moments forts ;
  • en une série de posts en reprenant les points importants ;
  • en reels pour Instagram ;
  • en stories ;
  • en webinaire à proposer à vos clients…

Vous pouvez convertir un article de blog :

  • en une vidéo YouTube en vous filmant ;
  • en un podcast en vous enregistrant ;
  • en une série de posts pour les réseaux sociaux (par exemple, un article intitulé « 5 façons de… » se transforme en une série de 5 posts reprenant un point à chaque fois) ;
  • en un carrousel pour Instagram ou LinkedIn (avec l’exemple précédent, chaque slide reprendra un des points détaillé dans l’article) ;
  • en une infographie ;
  • en une newsletter en reprenant les informations importantes ;
  • en une épingle Pinterest…

Un podcast peut devenir :

  • une vidéo YouTube en vous filmant ;
  • un article de blog en retranscrivant le contenu à l’écrit ;
  • des pastilles audio pour les réseaux sociaux en isolant les moments forts ;
  • une newsletter audio qui change de l’ordinaire…

Pensez également à compiler plusieurs contenus pour en créer un plus important :

  • fusionnez plusieurs posts sur les réseaux sociaux pour écrire un article de blog ;
  • regroupez plusieurs articles de blogs pour créer un ebook ;
  • rassemblez articles et vidéos pour proposer une formation…

En réalité, les possibilités sont infinies.

Dernière petite astuce : sur les réseaux sociaux, déclinez vos contenus dans les différents formats proposés par la plateforme sur laquelle vous publiez (posts simples, carrousels, vidéo, stories, reels…). Les algorithmes adorent ça et mettront plus facilement vos publications en avant.

 

Quels contenus recycler ?

Tous vos contenus ne méritent pas d’être réutilisés. Seules les informations intemporelles peuvent l’être. Dans la mesure du possible, privilégiez les publications qui ont eu du succès dans leur forme initiale. Il y a plus de chances pour que le nouveau format en ait à son tour.

Toutefois, n’écartez pas forcément les contenus qui n’ont pas marché. Analysez le message que vous avez voulu faire passer. Il peut y avoir trois raisons pour lesquelles il n’a pas rencontré le succès escompté :

  • il ne répond pas à une problématique de votre cible : inutile de le recycler ;
  • le message était pertinent mais la forme pas adaptée : repartagez-le de la bonne manière (visuel différent, à l’oral plutôt qu’à l’écrit…) ;
  • le message était pertinent mais pas le timing : reproposez-le quand votre audience sera prête.

 

Quand recycler son contenu ?

Afin de conserver une impression de nouveauté dans vos publications, respectez un certain temps de latence avant de partager un message que vous avez déjà proposé. Selon votre fréquence de publication, je vous conseille d’attendre entre 3 et 6 mois pour reprendre un ancien contenu.

 

En plus de vous faire gagner un temps précieux, recycler votre contenu vous permettra de mieux diffuser votre message auprès de votre audience. Que ce soit dans le fond ou dans la forme, les possibilités sont illimitées, alors laissez parler votre imagination !

 

Et vous, de quelle manière recyclez-vous vos contenus ? Aviez-vous imaginé qu’il existait autant de façons de réutiliser votre production ? En connaissez-vous d’autres ? Dites-moi tout en commentaire !

 

LEVEL UP

La newsletter des Dirigeantes ambitieuses qui veulent développer leur entreprise et leur mindset.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.