4 étapes pour oser investir et faire décoller son entreprise

 

Les solopreneures ont parfois tendance à tout vouloir gérer toutes seules et rechignent à faire appel à des prestataires extérieurs. Pourtant, dépasser sa peur d’investir est le seul moyen d’atteindre de nouveaux paliers avec son entreprise. Voici 4 étapes pour vous aider à sauter le pas.

visuel

Étape 1 : identifier les peurs relatives à l’investissement

Peur de déléguer

Lorsqu’il s’agit d’investir dans leur entreprise, les solopreneures freinent parfois des quatre fers. Elles ont créé une entreprise pour gagner de l’argent, pas pour en dépenser ! Pourtant, aussi contre-intuitif que cela puisse paraître, utiliser de l’argent pour déléguer certaines tâches, se faire coacher ou se former est une étape nécessaire pour développer son business.

Malgré tout, il n’est pas rare d’entendre des excuses telles que « Ce n’est pas le bon moment », « J’ai peur de ne pas avoir de retour », « Je le fais très bien moi-même ». Toutes ces phrases dissimulent en fait des peurs inconscientes vis-à-vis de l’investissement.

Pour faire appel à des prestataires extérieurs, il faut avoir suffisamment confiance en eux et en leurs compétences. Mais il faut aussi admettre que l’on n’est pas indispensable en toutes choses au sein de sa propre entreprise. Voire même que d’autres pourraient mieux faire que nous dans certains domaines… Et cela peut être inconfortable à accepter.

 

Peur de perdre de l’argent

Pour dépasser sa peur d’investir, il faut également se sortir de la tête que l’on va perdre de l’argent. Un investissement est différent d’une dépense en cela qu’il va permettre de récupérer de l’argent plus tard. C’est le fameux « retour sur investissement ». Pour vous en convaincre, identifiez les investissements que vous avez pu faire par le passé et remarquez qu’ils vous ont toujours apporté quelque chose. Ne serait-ce qu’une expérience lorsque vous avez fait un mauvais choix !

Et soyez-en certaine, malgré l’image trompeuse que renvoient les réseaux sociaux, personne n’a réussi à bâtir un empire tout seul. Investir est indispensable pour passer au prochain niveau.

 

 

Étape 2 : reconnaître les bénéfices d’investir en soi et dans son entreprise

Vos journées ne sont pas extensibles et vous ne pouvez pas être partout dans votre zone de brillance. Alors, maintenant que vous avez identifié et éliminé vos croyances limitantes face à l’investissement, prenez conscience de tout ce qu’il pourra vous apporter concrètement :

  • En déléguant certaines tâches, vous allez gagner du temps et de l’énergie que vous pourrez utiliser dans des actions plus stratégiques et rentables.
  • En faisant appel à des prestataires extérieurs, certaines missions seront mieux réalisées que si vous les aviez faites vous-même. Votre image de marque n’en sera que renforcée.
  • En vous formant, vous monterez en compétence dans certains domaines. Vous pourrez donc facturer vos prestations plus chères et ainsi augmenter vos revenus.
  • En mettant en place des actions marketing, vous attirerez plus de clients et génèrerez plus de bénéfices.
  • En travaillant votre posture de cheffe d’entreprise avec un coach, vous renforcerez votre confiance en vous et dépasserez des limites qui vous paraissaient jusqu’alors inatteignables…

Quelle que soit la nature de votre investissement, vous en sortirez toujours gagnante. Au contraire, si vous ne faites pas les investissements nécessaires, vous prendrez du retard dans le développement de votre entreprise.

 

 

Étape 3 : Cibler les domaines dans lesquels investir

Désormais persuadée des bienfaits de l’investissement, reste à choisir lesquels vous allez faire. Car il ne s’agit pas de partir dans toutes les directions à la fois. Choisissez ce qui est prioritaire pour vous à l’instant T. Pour cela, essayez d’identifier ce qui vous paraît pénible dans votre activité :

  • Vous n’en pouvez plus des petites tâches répétitives qui s’accumulent ? Faites appel à une assistante virtuelle à qui vous pourrez les déléguer (mon article sur comment préparer son recrutement pourra vous aider dans cette démarche). Elle vous libèrera un temps précieux que vous pourrez consacrer à des missions à plus haute valeur ajoutée.
  • Votre site internet vous sort par les yeux ? Rapprochez-vous d’un webmaster qui saura le mettre au goût du jour. Ce sera bénéfique à la fois pour votre image professionnelle et pour votre référencement naturel.
  • Vous en avez assez de prospecter sans obtenir les résultats escomptés ? Engagez une webmarketing manager qui vous aidera à mettre en place des actions plus pertinentes…

Mettez en place une action à la fois. Cela vous permettra d’anticiper le budget à y consacrer et d’en percevoir les bénéfices avant d’engager la prochaine !

Enfin, même si votre objectif est de faire décoller votre entreprise, n’oubliez pas d’investir aussi en vous. Travailler sur votre état d’esprit sert également à faire progresser votre activité. C’est un cercle vertueux.

 

 

Étape 4 : Dépasser sa peur d’investir en s’appuyant sur son réseau

La difficulté quand on veut se faire accompagner, quel que soit le domaine, c’est de trouver la bonne personne. Celle en qui on pourra avoir une totale confiance et qui répondra parfaitement à nos attentes. Lorsqu’il y a de l’argent en jeu, on n’a vraiment pas envie de se tromper… surtout si c’est déjà arrivé !

Pour limiter les risques de déception, je vous conseille de faire simple : interrogez votre réseau. Il y a certainement quelqu’un dans votre entourage qui a déjà fait appel à un professionnel dans le domaine qui vous intéresse. La recommandation reste le meilleur moyen de sélectionner un prestataire qui vous apportera toute satisfaction.

Et si personne n’a pu vous recommander la perle rare, mais qu’à force de recherches, vous avez eu un coup de cœur pour un spécialiste ? Fiez-vous aux témoignages des anciens clients de cette personne sur Google My Business ou sur les réseaux sociaux. Là encore, la preuve sociale sera votre meilleure guide pour oser investir en confiance.

 

 

Dépasser sa peur d’investir est indispensable pour assurer le développement de votre entreprise. Les freins que vous rencontrez aujourd’hui ne vont pas disparaître avec le temps. Prenez dès maintenant l’initiative de placer de l’argent dans les postes qui vous ralentissent pour passer au prochain niveau de croissance. Alors, dites-moi : quel est votre prochain investissement ?