5 étapes pour préparer son planning éditorial annuel

 

 

Communiquer sur son entreprise ne s’improvise pas. Pour être efficace, il faut mettre en place une stratégie de communication alignée avec ses objectifs. Et pour savoir quoi publier au bon moment, l’idéal est de préparer son planning éditorial pour l’année.

 

1. Identifier ses objectifs business pour anticiper sa communication

Je le répète souvent : en matière de communication digitale, la régularité est très importante. Vous aurez plus d’impact auprès de votre audience, des algorithmes des réseaux sociaux et des moteurs de recherche, si vous êtes constante que si vous créez du contenu aléatoirement.

Pour autant, il n’est pas question de poster tout et n’importe quoi au prétexte que vous devez absolument publier tel ou tel jour. Que ce soit sur vos médias sociaux, votre blog, votre podcast ou votre chaîne YouTube, chaque contenu doit être stratégique et servir vos objectifs business.

Ces objectifs, vous vous les fixez généralement pour l’année (que vous le fassiez en janvier, en juin ou en septembre !). Quels qu’ils soient, appuyez-vous dessus pour déterminer votre ligne éditoriale.

Je vous propose de commencer par noter sur un calendrier annuel les événements importants pour votre entreprise au cours des 12 prochains mois : le lancement d’une nouvelle formation, l’organisation d’une conférence, une promotion temporaire sur vos programmes… Vous allez ainsi pouvoir visualiser les efforts de communication nécessaires et les thèmes à aborder à chaque période, afin de promouvoir ces différents événements.

Pour le lancement d’une formation par exemple, vous pourriez ainsi envisager de :

  • créer en amont plusieurs contenus sur les problématiques rencontrées par votre client idéal, votre expertise dans le domaine et les bénéfices qu’apporte votre solution ;
  • préparer un freebie et sa séquence de mails de vente ;
  • organiser un webinaire ou un challenge sur plusieurs jours au moment du lancement…

En ayant une vision claire de ce que vous voulez accomplir, votre création de contenu sera facilitée. Vous saurez exactement quoi publier et à quel moment.

 

2. Déterminer son rythme de publication afin de préparer son planning éditorial pour l’année

Être régulière dans sa production de contenu ne signifie pas (forcément) publier tous les jours. À vous de déterminer le rythme qui vous convient le mieux pour chacun de vos canaux de communication.

Pour tenir sur la longueur, mieux vaut commencer par quelques publications par semaine plutôt que de se fixer des objectifs trop ambitieux et d’abandonner en route.

Reportez ce rythme de publication dans votre planning éditorial. Vous verrez ainsi clairement le nombre de contenus que vous allez devoir créer tout au long de l’année.

Cependant, ne soyez pas rigide. Autorisez-vous à adapter votre création de contenu à la saisonnalité de votre activité. Il est normal d’augmenter la cadence en période de lancement et de ralentir le rythme pendant vos congés. Le tout est de prévenir votre audience pour ne pas la perturber.

 

3. Cerner ses sujets d’expertise pour savoir quoi publier à chaque instant

Pour éviter l’angoisse de la page blanche, constituez-vous une liste des thématiques que vous devez aborder dans vos publications. Pour cela, il est nécessaire de bien connaître votre client idéal :

  • quelles sont ses problématiques ?
  • quelles difficultés rencontre-t-il ?
  • quels sont ses besoins ?

En croisant ces « points de douleur » avec votre expertise, vous allez pouvoir dégager les thèmes sur lesquels communiquer. Il n’y en a pas forcément énormément. Mais vous pourrez les développer sous différents angles et formats.

Pour ne pas passer à côté d’un événement important dans votre niche, pensez également à consulter un calendrier marketing, comme celui-ci. Ce genre d’outil regroupe les temps forts (journées mondiales et internationales, événements culturels et sportifs, dates des vacances scolaires…) sur lesquels il pourrait être pertinent que vous rebondissiez dans vos actions de communication.

J’insiste sur la notion de pertinence. La liste des thématiques que vous allez établir va non seulement vous permettre de ne jamais vous retrouver à court de sujets. Mais elle va aussi vous éviter de vous éparpiller vers des domaines qui n’intéresseraient pas votre audience. Et donc, qui ne serviraient pas votre entreprise.

 

4. Recycler ses contenus pour ne jamais être à court d’inspiration

Comme je viens de vous le dire, vous allez certainement avoir un nombre limité de thématiques à aborder dans vos publications. Les mêmes sujets vont donc revenir à intervalle régulier dans votre planning éditorial. Rassurez-vous, grâce au recyclage de contenu, vous allez pouvoir capitaliser sur les messages qui fonctionnent le mieux (à ce sujet, vous pourriez également aimer mon article : Gagnez en temps et en clarté grâce au recyclage de contenu).

L’objectif est de vous resservir de ce que vous avez déjà produit sous une autre forme. Tout le contenu que vous créez pendant un lancement, par exemple, peut être réutilisé pour un autre lancement… ou pour une tout autre occasion.

Je vous conseille d’archiver toutes vos publications dans une base de données. Analysez vos résultats pour voir ce qui a bien marché. Retravaillez-les pour revenir sur la thématique abordée en changeant d’angle ou de média.

Mais pour préparer son planning éditorial pour l’année, inutile de réaliser ce travail tout de suite. Je vous invite seulement à déterminer la fréquence à laquelle vous voulez reparler d’un thème déjà traité et de l’inscrire dans votre outil de planification.

 

5. Adapter son planning éditorial tout au long de l’année

Votre planning éditorial est un guide pour faciliter votre création de contenu. Mais il n’est pas figé. Les objectifs que vous vous êtes fixés en janvier peuvent avoir évolué quelques mois plus tard. Les circonstances extérieures (Covid et compagnie, bonjour) peuvent vous amener à changer vos plans. Une opportunité peut se présenter et bouleverser vos priorités.

Bref, ne pensez pas que préparer son planning éditorial pour l’année grave dans le marbre l’ensemble de votre production de contenu pour les 12 prochains mois ! Vous pouvez tout à fait l’adapter au fil du temps. D’ailleurs, dans mon article 3 conseils pour préparer efficacement votre calendrier éditorial, je vous suggère de réajuster votre ligne éditoriale chaque mois. Cela vous permettra de rester en accord avec l’entrepreneure que vous êtes et d’attirer à vous les personnes avec lesquelles vous souhaitez réellement travailler.

 

Préparer son planning éditorial pour l’année permet de fixer les grandes lignes de votre stratégie de communication. Certes, cela demande un peu de temps à mettre en place. Mais vous en gagnerez beaucoup plus au moment de votre création de contenu.

En sachant précisément quoi publier et à quel moment, vous allégez votre charge mentale et vous vous assurez de communiquer stratégiquement pour mieux atteindre vos objectifs. Contactez-moi si vous avez besoin d’aide dans la mise en place de votre stratégie de contenu.